AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 . En sortant du boulot... [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dwayne Tancredi

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 06/04/2008

# AS I AM
WE HAVE FRIENDS:

MessageSujet: . En sortant du boulot... [ Libre ]   Lun 7 Avr - 21:56

    Cigarette au bord des lèvres, fraîchement allumée par le briquet que Dwayne venait de ranger dans la poche avant droite de son jeans, où le bas frottait le sol un peu sale de la rue dans laquelle il était entrain de marcher d’un pas lent. Seuls quelques lampadaires aux ampoules pour la plupart clignotantes éclairaient sa route, qui vint se stopper lorsque dans la poche de son blouson son portable se mit à vibrer. Pas question pour Dwayne de mettre l’une de ces stupides sonneries incluses dans le téléphone, entre « Il est des nôtres. » et « French’Cancan. » Dwayne optait pour le vibreur. En télécharger ? Bonne idée, mais pour l’heure Dwayne décrocher avec une amère idée de qui se cachait sous le numéro privé. Une voix masculine se fit entendre, et l’homme n’eut pas le temps de se présenter que Dwayne énonça son prénom en lui demandant ce qu’il voulait. Après quelques paroles échangées sur un ton neutre, il raccrocha en prenant le soin de verrouiller son clavier. Il ne tenait pas trop à entendre une voix étouffée prononçant des « Âllo. » à la chaîne dans le fond de sa poche. Son portable rangé, Dwayne écrasa le mégot de sa cigarette sur un mur d’une ancienne boutique, s’avançant ensuite faire une poubelle où d’un simple geste de sa main droite y mit le mégot et l’emballage de la friandise qu’il venait d’entamer et qui se trouvait dans la même poche que son mobile. Un goût de Tutti Frutti dans la bouche, Dwayne s’avançait de plus en plus dans l’obscurité. Certaines personnes moins confiantes auraient tourné leurs talons, mais pas Dwayne. D’une il connaissait très bien cette rue, de deux pour l’inquiétait et l’effrayait ce n’était pas chose facile et de trois son ami Colt logeait sous son blouson dans un étui prévu à cet effet posé contre son torse. Bref, Dwayne s’y aventurait, mais pas dans la discrétion puisque sa Converse noire gauche vint shooter dans une boite métallique, que demander de plus pour faire un boucan pas possible avec un petit objet. Son entrée triomphale dans cette nouvelle rue, ne fit que réveiller un vieux matou qui dormait dans une gouttière, et qui d’un bon atterrit 2 mètres plus bas, juste aux pieds de Dwayne. Après ce réveil en fanfare le chat partit tranquillement contre un mur pour faire sa toilette. Quant à Dwayne, même pas cette intercalation avec le chat ne l’ait surpris, il continuait à marcher, remontant le col de son blouson lorsqu’un vent frai se fit sentir.

    A force d’errer sans but précis, Dwayne reconnut le panneau du Hidden Park. Sa friandise finie, il avala sa salive sucrée, tout en entrant dans le parc. Curieux de voir personne à cette heure-ci, car les voyous ne se gênaient pour fréquenter ce lieu aux environs de ces heures. Peut-être faisait-il trop froid pour voir une once de délinquance dans les parages. Au loin une silhouette était visible sur l’un des bancs, masculine ou féminine il était difficile pour Dwayne de distinguer à cause de ce faible brouillard qui venait de s’installer. Alors que l’air devenait légèrement plus chaude, Dwayne se posa un instant sur un banc. Voilà seulement quelques minutes qu’il prenait une pause, que trois personnes entrèrent dans le parc, sûrement l’heure de pointe. Voyous ou pas, aucune étiquette était affichée sur leur fronts pour le savoir, et leur style ne permettait pas de les distinguer. Fronçant ses sourcils, Dwayne ne prêta pas trop d’attention à ces gens, et sortit à nouveau une cigarette ainsi que son briquet. Alors que la personne au loin pliait son journal, pour ensuite se lever et partir, le policier restait assis à fumer sa cigarette les yeux rivés sur un ciel nocturne, où un voile léger cachait la lune. Il ne se souciait pas trop des trois personnes, il se laissait perdre dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice Di Sanverini
FATAL ADMIN | You Have The Money ?
avatar

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 20/03/2008

# AS I AM
WE HAVE FRIENDS:

MessageSujet: Re: . En sortant du boulot... [ Libre ]   Mar 8 Avr - 13:48

    Candy est le mot américain pour désigner un bonbon et c'est le diminutif du prénom de Candice. " Candy " était un diminutif bien choisit pour la belle blonde, car celle-ci est, comme dit sa meilleure amie Jaliyah, aussi sucrée qu'un bonbon ... Un peu paradoxal quand on sait que Candice est une prostituée qui ne montre que le côté dangereux d'elle même. Mais tout le monde sait que l'on n'a rien a craindre de la belle italo-américaine, si on ne l'emmerde pas. Ce donc ce que tout le monde fait : personne ne lui cherche des noises.

    C'est grace a sa réputation que Candice peut se promener partout où elle veut, sans avoir a craindre de se faire tabasser par un voyou. Tous les soirs, elle promène sa petite soeur dans le parc qui est non loin de chez elle, Hidden Park. Car malgrès que les voyous s'y réunnissent, ce qui fait fuir la populace d'Inside, cela reste un beau parc, agréable pour sa petite soeur, Alyssa. Celle-ci est sans doute un peu autiste, car elle ne se soucie de rien, mis a part de sa grand soeur. Ne parlant que très peu, elle ne pose jamais de question vis-a-vis des choses extérieures. Elle avait déjà consulté un médecin, qui pense que Alyssa a subit un choc vis-a-vis de la mort de Kendra, leur mère. C'est sans doute vrai, car généralement, Alyssa appelle sa grande soeur "Maman", et ne regarde qu'elle, même si il y a une foule autour d'elle. Certains trouveraient ça attendrissant, mais Candy' trouve ça plutot inquiètant ...

    Elles se promenaient donc dans le parc, Candice tenant la main de sa petite soeur qui ne faisait qu'un tiers de la taille de la grande blonde, Alyssa suivait docilement sa soeur, parfois lui racontant ce qu'elle avait fait a l'école. Toutes deux riaient, parlaient joyeusement, sans se soucier de ce qu'il y avait dans les alentours. Elle vit, assit sur un banc, un jeune homme, et trois personnes passèrent près d'elles, lançant a la vue de la jeune femme un léger "Bonsoir Candice". Candy', reprenant tout de suite ses habitudes impérieuses, jaugeant du regard les trois passants qui, sous le regard de la demoiselle, partirent la queue entre les jambes.

    Ce fut a ce moment là qu'Alyssa choisit d'avoir un "déclic", demandant d'une petite voix :


      C'est qui, Maman ?
      - Je ne sais pas ...


    Ce qui était vrai, en plus. Elle ne connaissait pas ces personnes, et de toute manière elle s'en fichait. Ca arrivait de temps a autre, qu'Alyssa se "connecte" au monde extérieur, et lorsque c'est le cas, elle devient une vrai petite furie ... Lachant la main de sa soeur, elle cria a sa soeur en courant : " tu ne m'attraperas pas ! ". Surprise, Candice lacha un petit rire, s'élançant a la poursuite de sa soeur. Mais la course-poursuite ne dura pas bien longtemps, car Alyssa préfera se jucher sur le dossier d'un banc, où se trouvait déjà un jeune homme. Malheureusement, Alyssa ne se tenait pas vraiment droite, et tomba sur le côté, sur l'épaule du jeune homme, puis roula sur les genoux de l'inconnu, pour enfin tomber par terre. Candice, encore un peu loin, lacha un léger cri en voyant sa soeur tomber par terre, et courru de plus belle auprès d'elle, s'accroupissant a ses côtés pour voir si elle ne s'était pas fait trop mal, ne tenant pas compte du jeune homme qui était juste a côté. Mais apparament non, rien de grave, car Alyssa, assise, riait aux éclats, ce qui détendit immédiatement la jeune femme.

      Ne me refais plus jamais ça. lacha-t-elle en souriant, soulagée.

_________________
{ CANDICE DI SANVERINI

IL A DIT QUE TU ETAIS JOLIE. C'EST PRESQUE INSULTANT.
TU EST BEAUCOUP PLUS QUE CA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inside.forums-actifs.net
Dwayne Tancredi

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 06/04/2008

# AS I AM
WE HAVE FRIENDS:

MessageSujet: Re: . En sortant du boulot... [ Libre ]   Mar 8 Avr - 16:04

    Son air pensif laissait transparaître quelqu’un de calme, certes il l’était. Etant calme à toutes épreuves cela lui permettait de bien gérer les situations dans lesquelles il pouvait se trouver. Posé, il savait imposer sa force par la parole avec tout de même un petit côté impulsif. Dwayne savait doser la réflexion et l’action, deux choses totalement différentes. Si il devait en venir aux mains, il ne se faisait pas prier, mais en temps normal il s’avérait être un homme calme. Bref, pour l’ancien prisonnier pas question d’user sa force ce soir, il était tranquillement installé sur un banc, son bras gauche plié et accoudé sur le dossier. Tandis que son autre bras longeait sa cuisse avant de se lever afin qu’entre ses doigts il prenne sa cigarette, histoire de déposer les cendres à terre. Une fois ce petit détail réglé, son regard noisette ne revint pas se poser sur le ciel ou plus précisément la lune, du moins ce qu’il pouvait en voir. Ses yeux se posèrent donc sur deux nouvelles personnes qui arrivèrent, une jeune femme ainsi qu’une fillette. Curieusement, les trois autres personnes présentes la saluèrent pour ensuite la fuir comme la peste. Sans trop chercher à savoir pourquoi, Dwayne remit sa cigarette au bord de ses lèvres, inspirant la fumée pour la ressortir, et ainsi de suite. Même si fumer était fort nuisible Dwayne s’en contre-fichait. Ce n’était que quand il rendait visite à sa mère qu’il ne s’allumait pas une sèche. Cette dernière ne supportait pas trop la fumée, alors par respect il s’abstenait de fumer chez elle, ou juste avant d’aller la voir. Arrêter ? Cette idée lui était déjà passé par la tête, mais n’avait pas aboutie. Alors qu’il inspirait les dernières toxines de la cigarette tout en étant replongé dans ses pensées, il vint être quelque peu perturbé par cette enfant accompagnée de sa mère ? D’après ce qu’il entendit involontairement peu de temps avant. Avant que l’enfant ne se heurte à lui, pour finir assise au sol, en riant légèrement quand la jeune femme vint la rejoindre. Bien que rare étaient les occasions où Dwayne se laissait surprendre, il ne vit pas arriver la fillette vers lui. Même si il espérait que cette dernière n’avait pas eu trop mal, Dwayne ne laissait pas paraître une once d’inquiétude. Et même si paraître un tout petit peu social n’était pas de son ressort, il s’apprêtait à dire une phrase typique du genre « Rien de cassé ? », mais à l’entendre rire il en déduisit qu’elle se portait plutôt bien. Il fut quand même soulagé pour elle, car sa chute était assez spectaculaire pour une fille de son âge. Plus de peur que de mal. Alors qu’il regardait la « mère » et la fille, en fronçant les sourcils, cherchant à savoir si le visage de la jeune femme ne lui disait rien. Ce n’est qu’après une courte réflexion, qu’il termina sa cigarette jetant ensuite le mégot au loin. Peut-être que la jeune femme était connue, mais étant donné que pour Dwayne la frontière s’arrêtait juste avant la Vieille Ville, il n’était pas censé connaître cette dernière, et encore moins le degré de réputation qu‘elle avait.

    " La prochaine fois, faites attention où elle va. Heureusement rien de grave. " Fit-il sur un ton neutre, le ton habituel de sa voix grave.

    Aux mots qu’il venait de dire Dwayne pouvait sembler un peu donneur de leçon, hors il ne l’était pas, et ce fut maladroitement qu’il formula ses phrases. Avec toutes les histoires qu’il voyait arriver au commissariat, et connaissant les mauvaises raisons pour lesquelles l’endroit était réputé, Dwayne se devait pour une fois faire son travail de flic, celui d’assurer la sécurité des gens.


    " Ne prenez pas ça comme une morale, mais plutôt comme un conseil. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice Di Sanverini
FATAL ADMIN | You Have The Money ?
avatar

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 20/03/2008

# AS I AM
WE HAVE FRIENDS:

MessageSujet: Re: . En sortant du boulot... [ Libre ]   Mar 8 Avr - 20:09

    La petite riant a ses côtés, Candice, avait le sourire aux lèvres, rassurée que sa petite soeur n'avait rien de grave. Sans doute une ou deux égratignures aux genoux et aux mains, un petit trou dans son jean déjà un peu usé, mais pas de gros bobo, car Alyssa riait aux éclats. Elle prit sa petite soeur dans ses bras, la serrant fort, ce qui fit qu'intensifier les rires de la petite. Le rire cristallin d'Alyssa égayait le parc un peu lugubre en cette soirée, et quelques oiseaux, dérangés par le bruit, s'enfuirent. Alyssa passa ses petits bras autour du cou de la grande blonde, qui sursauta, en entendant une voix masculine s'élever, couvrant quelque peu les rires aigus de la petite fille.

    Tournant la tête vers l'inconnu, elle l'observa durant quelques secondes. Les paroles du jeune homme sonnaient comme une morale, et l'air peu commode du jeune homme ne faisait qu'aggraver l'image que le jeune inconnu donnait de lui. Pinçant les lèvres, elle ne dit aucun mot, ne préférant pas commencer une dispute. Car tout le monde le sait, lorsque Candice riposte, ça finit généralement en embrouille ... Et aujourd'hui, elle ne voulait pas d'histoires, surtout en compagnie de sa petite soeur, ce qui ferait que la traumatiser d'avantage. Mais rien qu'a son visage, on pouvait bel et bien voir que la réflexion de l'homme ne lui avait pas vraiment fait plaisir ...

    Mais apparament, le mécontentement avait du se lire sur son visage, car le jeune inconnu se reprit, lui expliquant que ce n'était pas une morale, mais plutot un conseil. Les traits figés de la belle blonde se détendirent, tandis qu'un léger sourire un peu septique s'afficha sur ses lèvres glossées.


      Merci, mais c'est une enfant, je ne vais pas la garder cloitrée sous prétexte qu'elle va se faire un bobo ou deux ...


    Le ton de mademoiselle Di Sanverini n'était pas méchant, bien au contraire. Malgrès son sourire un peu figé, le ton de sa voix était plutot amusé. Et puis se faire mal apprendrait a la petite Alyssa qu'elle doit faire attention où elle met les pieds. Et puis la petite n'était pas douillette, elle avait hérité de la psychologie de sa grande soeur.

    { Mes excuses, c'est vraiment naze, mais je n'avais plus du tout d'inspi' =S J'me rattraperais ! }

_________________
{ CANDICE DI SANVERINI

IL A DIT QUE TU ETAIS JOLIE. C'EST PRESQUE INSULTANT.
TU EST BEAUCOUP PLUS QUE CA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inside.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: . En sortant du boulot... [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
. En sortant du boulot... [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto
» [INFO] Faire un kit main libre voiture pour 20 € ou moins sans Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSIDE :: I N S I D E . C I T Y :: # HIDDEN PARK-
Sauter vers: